Le marchand de sable est un enculé

J’ai fait des rêves sensiblement identiques à la suite aujourd’hui (oui je suis malade et crevé1, j’ai dormi par intermittences mais sans toucher d’assurance chômage).

En fait, je rêvais et j’étais dans une situation floue, indescriptible et désagréable ; je me dis « merde je suis en train de rêver et c’est nul, il faut que je me réveille ! ». Et en fait, après une longue lutte extrêmement pénible, je rêve que je me réveille ; l’image devient moins floue mais je me rends compte que je rêve encore. J’enclenche pour la seconde fois la procédure et je me réveille pour de bon, j’ai une fenêtre à côté de moi et l’image est claire. Je m’assoupis tranquillement. Sauf qu’en fait, je rêvais toujours. Le réveil m’a donc fait un énorme choc.

Note : le titre de cet article est uniquement là pour Google, ou presque.

  1. J’ai réussi à ne pas me réveiller ce matin malgré mon réveil situé à trente centimètres, sonnant et vibrant (tout un tas de fréquences sonores désagréables, donc) []