Pissenlit

Il y a quelques semaines, une actualité s’est retrouvée partout dans la presse « Free est en retard d’après Fleur Pellerin ». Ceci s’est accompagné d’une absence totale de preuve, ni même de la définition de retard.

Ce qui est d’autant plus surprenant, puisque Free a pour l’instant rempli et dépassé les objectifs qui lui ont été fixés par l’ARCEP.
Il semblerait même qu’ils dépassent aussi leur prévisions internes.

Je n’explique cette communication de la part que Fleur Pellerin que comme un pur acte de malveillance.

Comment taxer les riches ?

D’abord, définissons ce qu’est un riche : c’est quelqu’un pour qui employer un fiscaliste est rentable.

On voit souvent des plaintes sur les riches qui finalement payent moins d’impots (en proportion) que les classes moyennes.

Alors, comment taxer les riches ? C’est simple, simplifier et baisser les impôts. Il devient tout de suite beaucoup moins rentable d’aller ailleurs. Bonus, beaucoup moins d’argent est dépensé dans des procédures inutiles, et ce des deux côtés.

Évidemment, cela suppose que les taxes sur les hauts revenus sont là pour rapporter de l’argent à l’État, plutôt que pour des raisons politiciennes. Laule.

Obsession

Pourquoi quand je vois une télé qui affiche ANALOG, à chaque fois, je lis ANAL06 ?

Les Français sont-ils si stupides ?

Pourquoi un film comme The Hangover est-il traduit Very Bad Trip, alors que :
* The Hangover ne veut pas dire Le bad trip, mais La gueule de bois
* Difficile de faire plus hideux que Very Bad
* Tout simplement, pourquoi « traduire » de l’anglais vers l’anglais ?

L’heure de la terre

Pour manifester mon soutien à cette initiative trop peu médiatisée, j’ai éteint à 20h30 les deux ampoules à LED qui m’éclairaient.

Puis j’ai mis en route un sèche-linge, deux plaques électriques, et un emerge -u1avDN world, le tout en musique grâce à un ampli à tubes. Comme il faisait un peu noir j’ai allumé les 8 ampoules halogènes qui étaient à ma disposition. Et comme il faisait un peu chaud avec tout ça, j’ai ouvert la porte de mon réfrigérateur.

Levallois : une ville de merde

Alors déjà, c’est presque en province (la province, c’est là où il n’y a pas de métro), donc c’est mal parti. Bref, me voilà dans cette ville de merde, je marche parce qu’évidemment y a pas de transports (même pas un vélib même si c’est pour les pédés). Je constate qu’il n’y a personne dans les rues, à part des grosse bagnoles. Les immeubles sont soit des bureaux moches soit des trucs à gueule de HLM (mais au vu des voitures garées, c’est pas des HLM, ou alors il y a beaucoup de dealers de drogue, mais j’en doute un peu).

On notera quand même une rue « Thierry Le Luron » et l’absence de « Stalingrad » et autres « Jaurès ». Aussi, comme le dit FoX, c’est plus propre qu’ailleurs. J’ai vu un SDF mais il était bien caché. Bref une ville de droite, mais j’ai connu des villes de droite qui avaient dix fois plus de classe.

Un post court, comme la bite des gens qui habitent dans cette ville de merde.

La SACEM, l’ennemie des artistes

J’ai retrouvé ceci en nettoyant mon inbox :

Nous sommes heureux de pouvoir vous donner des nouvelles au sujet du procès contre la SACEM dont le délibéré a eu lieu le 10 Mars 2009.

ADIPOCERE a été acquitté sur presque l’intégralité du dossier ! Nous devons payé à la SACEM uniquement 278.08 Euros (et non 24278 Euros qu’ils nous réclamait !) pour une poignée de CD Russe apparemment illégaux et détruit depuis (ce sont les CD regroupant souvent 2 Albums sur 1 seul CD, avec 2 pochettes devant). Tous les autres CD sous licence Russe ont donc été jugés légaux comme on l’a toujours déclaré. Le Procureur de la République a également levé ce jour les scellés sur les environ 15000 CD saisis (donc plein de nos Productions et les CD Russes). Donc nous allons pouvoir de suite remettre tous ces CD en vente tout à fait légalement.

Un grand merci à toutes les personnes nous ayant toujours soutenu (y compris des groupes que nous avions produits et dont les CD avaient été saisis comme FURIA, ELLIPSIS, BEYON-d-LUSION) durant ces presques 2
années assez pénibles, et désolé pour tous ceux qui en ont profité pour nous vomir dessus sur divers forums. La vérité est enfin sortie, alors faites là circuler !

Si je comprends bien, la police a saisi 15000 CDs pour quelques CDs distribués par Adipocère. Bref, si les CDs étaient illégaux, c’était même pas leur faute. La SACEM voulait-elle vraiment protéger les artistes, ou plutôt embêter un label indépendant un peu trop dérangeant ? En plus, Adipocère n’est pas qu’un distributeur, c’est aussi un producteur ; à priori, pas le genre à faire dans la transgression de copyright.

On voit aussi toute l’illégitimité des saisies de la police : pendant deux ans, Adipocère et ses artistes saisis ont été privés de revenus. Est-ce que la SACEM ou la police remboursera le préjudice subi ? Comme d’habitude, non. Certains diront qu’ils ont eu de la chance que la police daigne leur rendre quoi que ce soit.

Dans un monde libre, dans le cas où la police aurai saisi par erreur, elle devrait être condamnée à rembourser le préjudice subi. Car il n’y aurait dans ce cas aucune différence avec un vol ; être de la police ce n’est pas être au dessus du Droit.