La lutte contre le piratage n’embête que les consommateurs

Avec la loi HADOPI, contourner des DRM (le truc qui fait que quand on achète quelque chose on n’en est même plus propriétaire ; tout changement de matériel ou réinstallation d’OS peut rendre tout vos fichiers DRMisés illisibles par exemple) devient définitivement illégal.

Ce qui veut dire que lire un DVD sous Linux est illégal. Donc si j’achète gentiment un DVD je suis quand même passible d’aller en prison. Pourquoi je me ferai chier à acheter un DVD si c’est pour en plus me faire insulter (la vidéo qu’on peut pas passer au début qui dit le le piratage tue des bébés phoques) ?

Là encore, autant préférer le plus simple : le piratage. Même s’il était payant il serait toujours plus intéressant… ça démontre le niveau d’incompétence des responsables de l’industrie “culturelle”.

Rappelons que la loi a été votée par uniquement 16 personnes (10 députés corrompus – pléonasme – étant pour). La France n’est même plus une démocratie.

Mise à jour : La loi est rejetée, à 21 contre 15. Vu le faible nombre dans les deux cas, on se dit que le résultats de ces deux votes sont le simple fruit du hasard.

0 Responses to “La lutte contre le piratage n’embête que les consommateurs”


  • No Comments

Leave a Reply