SNCF, le super combo

C’est la fête à la SNCF, aujourd’hui : bébé qui pleure (un classique, même si celui-là semblait vraiment se tordre de douleur) + chien-chien à sa mémère. La petite fille et ses “dis maman” incessants était presque une musique douce à côté. Heureusement que je n’étais pas trop près des deux, mais je plains ceux qui étaient entre (particulièrement les éventuels migraineux, allergiques et/ou chientophobes). En tout cas, si les voitures “IDzen” (bruit interdit) des trains IDTGV sont toujours pleines, c’est à raison. Enfin tout ça, comme je l’ai déjà dit, c’est la raison pour laquelle Dieu (enfin, Satan) a inventé le black metal.

J’ai passé une demi-heure à essayer de comprendre pourquoi Rockbox plantait, et je pense avoir trouvé : il n’a pas dû aimer le dossier appelé ¥Π¥, composé uniquement de splendides caractères utf-8 (sur une partition FAT, ce qui n’arrange rien). Je crois que je vais passer à une version plus récente.
Pour ceux qui ne le savent pas, Rockbox est une application géniale qui permet à mon iPod (mais il n’y est pas réservé) de lire des fichiers Ogg, Flac, etc. et aussi d’envoyer ce que j’ai écouté à Last.fm.

Post écrit en direct du train, mais évidemment publié plus tard (déjà qu’il n’y a pas de prises électriques dans les TGV, on va pas demander à avoir Internet).
Je te laisse chérie, ça va couper.

5 Responses to “SNCF, le super combo”


  • Je te plains, j’appréhende toujours mes trajets de TGV à cause de ça.

    Bon ça se passe généralement bien, même si je suis rarement assis à côté d’une jolie jeune fille (qui de toute façon écouterait son IPod pendant tout le trajet, le portable dans l’autre main, car faut pas se déconnecter du monde quand même).

  • Il y a des prises dans les TGV, mais Internet c’est techniquement difficile. C’est manifestement en test sur quelques lignes.

    Ce qui est lourd dans le train, c’est le mec derrière qui n’a pas payé son billet, qui mets trois heures à se rendre compte qu’il n’a pas l’argent pour payer l’amende et qui parle fort et mal.
    “La procédure est expliquée ici monsieur.
    – Oh vous savez moi je sais pas lire !”

    De fait, on déménage en première classe parce que c’est plus tranquille, on se fait attraper par un contrôleur dont le seul bonheur est d’avoir une parcelle de pouvoir et on paye 60 euros de plus.
    (fallait que ça sorte.)

  • Des prises il y en a mais en première classe seulement (et encore, pas sur tous ?).

Leave a Reply