SNCF, le super combo

C’est la fête à la SNCF, aujourd’hui : bébé qui pleure (un classique, même si celui-là semblait vraiment se tordre de douleur) + chien-chien à sa mémère. La petite fille et ses “dis maman” incessants était presque une musique douce à côté. Heureusement que je n’étais pas trop près des deux, mais je plains ceux qui étaient entre (particulièrement les éventuels migraineux, allergiques et/ou chientophobes). En tout cas, si les voitures “IDzen” (bruit interdit) des trains IDTGV sont toujours pleines, c’est à raison. Enfin tout ça, comme je l’ai déjà dit, c’est la raison pour laquelle Dieu (enfin, Satan) a inventé le black metal.

J’ai passé une demi-heure à essayer de comprendre pourquoi Rockbox plantait, et je pense avoir trouvé : il n’a pas dû aimer le dossier appelé ¥Π¥, composé uniquement de splendides caractères utf-8 (sur une partition FAT, ce qui n’arrange rien). Je crois que je vais passer à une version plus récente.
Pour ceux qui ne le savent pas, Rockbox est une application géniale qui permet à mon iPod (mais il n’y est pas réservé) de lire des fichiers Ogg, Flac, etc. et aussi d’envoyer ce que j’ai écouté à Last.fm.

Post écrit en direct du train, mais évidemment publié plus tard (déjà qu’il n’y a pas de prises électriques dans les TGV, on va pas demander à avoir Internet).
Je te laisse chérie, ça va couper.